Pendant quil te regarde tu es la Vierge Marie

กลุ่มข่าว : post

Pendant quil te regarde tu es la Vierge Marie

Il y a des jours qui sont quand meme pires que les autres. Quand je suis tellement seule que le sang sepaissit dans mes veines et quil a un mal de chien a circuler. Alors il ny a rien dautre a faire que rester assise quelque part, la ou il y a de la penombre et du brouhaha qui domine le bourdonnement des oreilles. Si jarrive a boire mon cafe noir, je pourrai me mirer dedans. Au moins il y a la des yeux dans lesquels plonger les miens et puis la sensation de chaleur dans les entrailles, comme si on mavait fait un compliment. Je my prends gauchement pour recevoir la monnaie que me rend le barman, de maniere a froler ces doigts qui me sont inconnus. Et puis je mets les pieces sur le comptoir au lieu de les glisser dans ma poche, car la pensee de toutes les mains qui les ont manipulees me chatouille agreablement. Et puis le voila tout a coup installe a cote de moi. Plus fort que moi, avec des yeux tendres et bruns comme du cafe. Il allume une cigarette et se tait jusqua ce que jaie chaud au flanc, du cote ou il est assis. Alors je le regarde. Il sourit.

Enfin je tai attrapee.

Je lai souvent vu avant, parce que Reykjavik cest comme ca, on tombe tout le temps sur les memes gens.

Tu habites dans Laugavegur. Je tai vue une fois entrer par une porte dont tu avais la clef.

Je sais que jhabite Laugavegur.

Il eteint sa cigarette avec application, reprend le filtre ecrabouille pour etouffer la braise qui brille dans la cendre, y renonce, lache le megot et fixe le point incandescent jusqua ce quil seteigne.

user names for dating sites

Je savais que tu etais comme tu es, dit-il, levant enfin les yeux du cendrier pour me regarder en face.

Je ne suis pas celle quil croit, mais je souris quand meme, comme Mona Lisa, histoire de le fortifier dans sa croyance.

Il se trouve que je peux lire pas mal de choses dans la facon detre des gens et jen ai dechiffre quelques-unes dans la tienne. Ainsi quand tu as dit, a linstant, que tu savais que tu habitais dans Laugavegur, jai su que je ne metais pas trompe.

Jai rencontre une fois un type qui se faisait fort de percer les gens a jour dapres leurs grains de beaute, dis-je.

Il pousse un rire qui est plutot une exclamation : Ha ! et redevient grave aussitot.

Tu peux te foutre de moi tant que tu veux, puisque tu le fais avec tant de finesse, dit-il. Mais ecoute un peu ! Tu vis seule, ou au meilleur des cas avec un chat de gouttiere. Tu es a la fac soit en socio, soit en philo, sacree bucheuse, tu aimes bien leglise de Hallgrimur, lhotel Borg et les canards du lac. Tu es bien une de ces romantiques a la noix de Reykjavik. Les ailes a peine poussees que tu deboulais deja du nid familial parce que limpatience etait si grande et le monde si allechant. Hein ? Trois ptits tours et puis sen vont. Comme je te connais, ma petite. Sensuelle, etrange enfant

Il se tait parce que je lui coupe la parole. Je ne reconnais pas le son de ma voix :

Je nai pas de chat.

Non, mais tu as, comme ca, un ami de predilection, quest brise, ravage a un point que cest pas croyable et, qui plus est, a au moins vingt piges de plus que toi. Il debarque et il sen va comme bon lui semble. Comme un chat de gouttiere. Il couche quelquefois avec toi. Votre relation est du genre sadomaso.

Sadomaso ? fais-je en echo.

Oui, ou quelque chose comme ca. Pas de lanieres de cuir, mais tu aimes bien lui etre soumise parce que alors tu es pure et innocente comme une petite fille. Il te donne de lamour au compte-gouttes et taneantit parfois a coups dinjures, mais il te console toujours apres. Tu sais, malgre tout, quil na que toi et personne dautre que toi. Et quil taime, autant quil ten fait baver. Il lui arrive de pleurer quand il jouit et avec les sanglots sechappent des mots quil ne dirait jamais autrement : Pourquoi ? ou bien : Je te tuerai ! ou bien : Toi toi toi. Le matin, tu lui fais du cafe et sil te demande de le faire toute nue, tu fais ce quil te dit et il suit chacun de tes gestes de ses yeux brulant du feu du purgatoire et toi, sous son regard, tu es plus pure, plus immaculee que jamais ; tu le sais et tu lassumes. Toute nue en train de faire le cafe. Pendant quil te regarde tu es la Vierge Marie.

Je sens que le c?ur va me sortir par la bouche et ne peux emettre un seul mot. Il hausse les epaules et allume une autre cigarette.

Eh oui, cest comme ca que ca se passe, dit-il. Sinon, tu es surtout seule et tu ten accommodes le plus souvent. Sauf que (Il fronce les sourcils et hache lair de lindex.) Cest comme si certains jours sont quand meme pire que les autres. Quand tu te sens si seule que le sang sepaissit dans tes veines. Tu desires tellement quon te touche que nimporte qui, ou presque, pourrait te draguer.

Il tend la main vers moi comme a un animal a qui on la donne a renifler. Puis il me fait une breve caresse sur la joue. Jai un mouvement de recul et avant meme de men rendre compte, je me suis levee dun bond et le regarde fixement. Jai du mal a deglutir et je sais que leffroi se lit sur mon visage. Il regarde le plateau de la table dun air absent, les muscles des epaules et du dos relaches. Cest comme sil navait rien dit depuis longtemps. Il allume une autre cigarette et la fume tranquillement. Cest alors que je vois la porte des toilettes entrebaillee : le rayon de lumiere qui en sort arrive jusquau milieu de la salle. Cest la lueur au bout du tunnel. Linstinct my conduit tout droit, jusque sous la clarte aveuglante dune ampoule nue. Je tombe en plein sur une femme qui se tient devant le miroir, un poudrier a la main et une petite eponge dans lautre. Avant que je puisse mexcuser, cest elle qui madresse la parole :

Fais donc ce que tu as a faire. Je ne te derangerai pas, dit-elle de cette voix chantante qui est lapanage des femmes a grosse poitrine, tout en refermant sur nous la porte, quelle verrouille a double tour.

dating a vegan reddit

Je ne sais trop sur quel pied danser. Je ne sais meme pas pourquoi je suis venue ici. Elle est absorbee a essuyer avec la serviette leponge qui est tombee dans le lavabo quand jai fait irruption. Je massieds sur la cuvette des W.C. et me force a ejecter quelques gouttes pour la forme.

Je secoue la tete :

Je navais pas darriere-pensees. Il ny a aucune mauvaise uniforme de rencontres gratuites intention de ma part Et je me faufile vers la porte.

Mais cest quelle la barre de toute son envergure et la voila qui sesclaffe, la tete renversee en arriere.

Pas de mauvaise intention ! Quest-ce quil faut pas entendre ! gemit-elle entre deux eclats de rire. Ceux qui disent ca, cest ceux quon retrouve la gorge tranchee au fond dun fosse, le visage fendu jusquaux oreilles dun sourire a donner le frisson.